Et voilà, c'est fait, l'ECN c'est fini!!
  Je peux dire que j'ai fini mes études. Enfin je veux dire mes études purement universitaires puisque je n'aurai vraiment fini mes études qu'une fois tous mes diplômes en poche ; mais pour ce qui est de la base générale de ma formation c'est fini, reste à faire mon stage de super-externe qui commencera dans quelques jours et je passerai à quelque chose de tout différent, quelque soit l'issue.

  Et donc l'ECN, 3 jours intenses, 2000 personnes dans un hangar, beaucoup de stress, un bon rinçage des surrénales... Bref ça ne s'explique pas, ça se vit!
  D'ailleurs on se le représente beaucoup ce moment mais au final y être est toujours un peu différent.

  Je ne vais pas trop revenir sur les épreuves ; seulement un bref résumé, je ne veux pas me porter la poisse d'une quelconque manière que ce soit!
  Donc les dossiers :
       - Pneumopathie d'inhalation et hernie inguinale étranglée avec troubles hydro-électrolytiques
       - Acyto-cétose diabétique sur pyélonéphrite aiguë avec moult troubles hydro-électrolytiques
       - Hémangioblastome du cervelet découvert sur HTIC
       - Embolie pulmonaire sur thrombose veineuse profonde, puis grossesse débutée sous AVC, syndrome de HELLP et probable SAPL
       - Gammapathie monoclonale qui n'est pas un myélome et poursuite sur une amylose entre autre rénale et cardiaque
       - IVG, contraception, ligature des trompes et contraception d'urgence
       - HTA rénovasculaire et insuffisance rénale aiguë sous IEC
       - Hémorragie digestive chez un alcoolique non cirrhotique avec choc
       - Insuffisance anté-hypophysaire et pneumathie interstitielle diffuse

       - Etude de cohorte avec des groupes multiples en LCA

  Des sujets qui ont donc déjoué tous les pronostics puisque : pas de cancer ni de pédiatrie (alors que ça tombe tous les ans), pas de petites matières alors que c'est d'habitude fréquent, pas gros dossier de chirurgie (le premier était plutôt axé sur les troubles hydro-électrolytiques), pas de psychiatrie (3 années sans psychiatrie maintenant donc), pas beaucoup de dossiers sur des pathologies fréquentes. Et surtout la grosse surprise, rupture avec la mode de ces deux dernières années, pas de questions fermées ; à la place des questions très très larges et assez vagues dont on avait parfois du mal à comprendre l'axe de réponse demandé.

  Bref une grosse surprise, mais il faut faire avec, ça a été une surprise pour tout le monde donc les loi du concours décideront pour nous et ne reste plus que l'attente des résultats, très longue, mais inévitable malheureusement!

 


 

  Et donc retour à une vie normale après toutes ces années dans une bulle ; je planifie des choses et je ne bosse pas...
  En fait c'est assez déroutant car depuis 3 ans, et particulièrement depuis 2, j'ai passé tout mon temps à travailler, et à chaque fois que je prenais une pause, je pensais inévitablement qu'il fallait retourner travailler et ne pas trop traîner. Je m'en voulais assez régulièrement d'avoir fait une pause ou une sieste un peu trop longue. Mais maintenant si je traîne devant l'ordi ou la télé je n'ai plus aucune échéance pressante qui m'attend et c'est perturbant, comme trop de liberté d'un coup.
  Et puis j'ai tellement envie de tout faire que je ne sais plus par où commencer, vraiment l'ECN fait prendre un rythme de vie et de travail particulier!

  Bon j'ai commencé à ranger mon bureau, jeté quelques trucs inutiles, classé ce qui devait l'être!
  Mais je fais tout ça petit à petit, pour limiter le choc!
 Allez, je vais entamer le dernier Stephen King, que j'ai eu pour mon anniversaire et qui m'attend depuis quelques mois sagement dans ma bibliothèque!